Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 07:17

 

Le dollar néo-zélandais :

 * *

 

NZ dollar histo.

 

            Le cycle électoral de la Nouvelle-zélande est assez régulier car sans élections anticipées. Par contre, ainsi que nous l’avons observé pour l’Australie, des mandatures de seulement 3 années constituent une durée un peu faible pour que se déroulent sur un seul mandat le cycle électoral : on observe souvent un dépassement sur le mandat suivant.

      

       

       S’agissant des taux de change, c’est par rapport à son puissant voisin australien , que le cycle de change est le plus régulier, avec la traditionnelle appréciation de la parité à l’approche des élections en même temps que le PIB se redresse.

 

 

        Le graphique suivant réalise la synthèse des mandatures depuis 1973. On retrouve le traditionnel cycle électoral avec une baisse de la parité à mi mandat afin d'hâter la reprise préélectorale, une devise faible stimulant les exportations et aidant ainsi au redémarrage de l'économie.

 NZ dollar mandat

  

 

 

            Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

 

        L’année 2011 est la troisième année de la mandature entamée fin 2008. Ce sera donc une année d’élection, et après un niveau de parité assez faible, on peut anticiper un redressement courant 2011.

 

                                 

                                            Christian Guy – Février 2011

 

 

                                              Annexe nz dollar prév

Partager cet article
Repost0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 09:04

Pétrole contre or :

les leçons des dernières décennies 

 

             Notre graphique souligne la régularité du cycle électoral dans l’arbitrage pétrole – or.  

 

 

pétrole or

 

       On observe deux périodes ou il est préférable de posséder du pétrole : en fin de deuxième année alors que la reprise de milieu de mandat se précise, et en fin de mandat lorsque le ‘boom’ préélectorale est à son summum.    

        Soulignons qu’il arrive que le premier mouvement de hausse soit effacé comme en 1998-99 ou en 2005-06. Par contre le second est beaucoup plus systématique. Ajoutons que le premier mouvement en 91 doit beaucoup à la première guerre du golfe, celle-ci ayant entraîné en septembre octobre 1990 une forte hausse du pétrole.

         Effectuer un arbitrage entre pétrole et or peut être intéressant car alors que le pétrole se renchérit en période de prospérité, la hausse de l’or vient en fin de cycle : tensions inflationnistes (qui peuvent aller de pair avec des cours pétrolier élevés comme en  1979 et 2008) en fin de mandat et peur d’un retournement (début de mandat suivant ) orientent l’or à la hausse.

         Le graphique suivant souligne les convergences et divergences dans le cycle électoral du pétrole, de l’or ainsi que de leur différentiel.

 

 

pétrole - or mandat

 

          Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

        Fin 2009, début 2010 est apparue la première période de hausse du différentiel au bénéficie du pétrole. Le second semestre de 2010 a été une période de forte rétractation. Il est probable qu’a mesure que la reprise se confirme (soyons optimiste) outre atlantique le pétrole se renchérira alors que l’or sera un peu délaissé. Ce scénario devrait être valable pour l’année 2011.   

         Une forte reprise faisant craindre des tensions inflationnistes et des cours du pétrole parvenant peut-être à un niveau plafond (les spéculateur ont tout de même en mémoire le puissant retournement de juillet 2008 où certains ont laissé des plumes) nous inciterait pour le second semestre 2012 et l’année 2013 à jouer l’or contre le pétrole.

         Cela ne signifie pas que le métal jaune ne serait pas lui-même orienté à la baisse, notamment en 2013, mais il le serait de façon peut-être moins marqué que le pétrole…. si les régularités observées dans nos cycles se confirment.

 

 

 

                                                               Christian Guy -  Février 2011

                                                                   Docteur en Sciences économiques

                                                                                              Agrégé de sciences sociales

 

 

 

 

                                                          

 

 

 

 

       Ces prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 08:12

 

Arbitrage pétrole – action :

préférer l’investissement pétrolier courrant 2011, la bourse à partir de fin 2012 et en 2013

 

**

 

 

 

 

 

 

          Notre graphique nous présente un arbitrage Pétrole – Bourse depuis 1982.

 

pétrol- bo histo

 

              Nous détaillons suivons cet arbitrage vis-à-vis de la bourse des États-Unis (courbe bleue) et vis-à-vis des places européennes (pointillés rouge), mais on constatera que les différences sont ténues.     

       L’arbitrage repose sur la flexibilité plus forte des cours du pétrole qui surpétrole et bo réagissent plus fortement aux fluctuations de la croissance que ne le font les cours de la bourse, et à un décalage, certes de moins en moins vérifié, entre une bourse qui anticipe les fluctuations de la croissance alors que les tensions sur les cours du pétrole ont longtemps caractérisés les fins de cycle de croissance.

       Sur 8 mandats suivis, on observe 6 fois un scénario identique : une baisse du rapport la première année (flèches blanches), et en cours de troisième (flèches noires), inversement une hausse à mi mandat (flèches vertes) et en fin de mandat (flèches jaunes).

       Ce graphique nous montre les évolutions observés sur les 16 trimesres d'un mandat présidentiel américain.

 

 

pétro bo mandat

 

 

       Les fluctuations originales de la croissance peuvent perturber ce cycle. La récession de 1993 fit perdre au pétrole sont premier mouvement de reprise, inversement la forte croissance et la pression croissante de la chine firent disparaître le mouvement baissier attendu en 2005.

 

           

               Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

        Les cours du pétrole apparaissent à présent bien synchronisés sur les fluctuations de la croissance, restent leur suractivité par rapport aux cours boursier.

        Si la reprise américaine et mondiale se confirme en 2011, le rapport devrait être à nouveau favorable au pétrole à partir au moins du second semestre 2011. Le second semestre 2012 ou l’année 2013 serait des périodes plus favorables à la détention d’actions. 

 

                                            Christian Guy -  Février 2011

                                                Docteur en Sciences économiques

                                                                            Agrégé de sciences sociales

 

                                          contact : previsions.bourse@orange.fr

                  

 

 

                  Annexe  : cours du pétrole et de la bourse aux Etats-unis en glissement annuel.

 

 

 

 

 

            Ces prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 08:02

   

 Passé le premier semestre 2013, l'or sera-t-il plus intéressant que la bourse ?  

 

 

             Nos graphiques nous présentent l’arbitrage OR – CAC 40 (indice industriel avant 1988) depuis 1969.

        Un hausse de la courbe souligne une meilleur performance, en glissement annuel, de l’or, et inversement pour une baisse.

 

 

  F or - cac histo vrai

 

 

 

F OR CAC histo

 

        1) Or ou CAC 40 ?

 

 

 

       Nous observons que la synchronisation des cours boursiers mondiaux sur le dow-jones fait que ce sont avant tout les élections américaines qui expliquent les variations.

       Nous retrouvons les deux poussées notées dans notre précédente étude , celle de mi mandat présidentiel américain notée d’une flèche verte et celle de fin de mandat soulignée d’une flèche jaune. De même la chute post électorale de début de mandat est assez régulièrement présente.

 

 

         2 ) CA 40 ou autres places européennes ?

 

 

 

       Nous portons aux côtés du solde cours de l’or – CAC 40 (courbe bleue)  le solde cours de l’or – place de l’euroland (courbe rouge).

La différence montre la plus ou moins bonne performance de la place financière de Paris.

      On observera que durant les années 70 surtout, et dans une moindremesure 80, les élections ne sont pas sans impact sur les performances relatives de la bourse de Paris.

      Jusqu’en 1973 la Droite est solidement arrimée au pouvoir, donc aucune inquiétude marquée avant les élections. Par contre, Lorsque la peur de l’arrivée de la gauche devient importante on observe comme en 1978 une contre performance boursière de la France, avant les élections,  puis après la victoire surprise de la droite un soulagement, sous forme de sur performance. En 1981, on sait que les cambistes avaient anticipés une réélection de V. Giscard d’Estaing, la panique (-20% le 11 mai 1981) sera pour après le scrutin.

      L’expérience d’une gauche convertie au marché fera progressivement disparaître ce phénomène d’inquiétude puis de soulagement, à peine décelable en 1995 et 2002, un peu plus marqué  après la victoire de la gauche en 1997.

 

 

         3) Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

 

 

       Il est clair que l’harmonisation des cours est à présent assez forte, et le différentiel de la  bourse française par rapport aux places européennes ne sera que très légèrement négatif dans l’année précédant les élections de 2012, la bourse n’aimant pas l’incertitude.

       Par contre s’agissant de l’arbitrage or / CAC 40, qui dépend avant tout des évolutions internationales, ce ne serait qu'un redressement de la conconcture à partir du second semestre 2012 qui pourrait rendre à nouveau les actions plus intéressantes 

 

                                                                                                                    Christian Guy -  Décembre 2011

                                                                   

 

           Ces prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 08:31

   

 Existe-t-il un cycle électoral

de l'arbitrage or / action ?

       

 

 

       Nous présentons des prévisions pour les cours de l’or, plus précisément dans le cadre d’un arbitrage placement en or ou placement sur les bourses.

 

 

  or import histo 2

 

 

 

1) L’évolution de l’or en fonction du cycle électoral des Etats-unis.

 

 

         Nous avons soulignés dans une précédente étude que les prévisions sur l’or étaient difficiles, le métal précieux évoluant principalement en fonction des tensions inflationnistes, et des peurs (crises économiques ou financières, tensions internationales), c'est-à-dire de données difficilement prévisibles.

Si donc les ampleurs marquées peuvent être difficilement prévues, par contre au gré du cycle électoral américain ( un cycle de 4 ans entre deux élections présidentielles), il est possible de repérer des régularités de moindre ampleur mais assez régulières.

        La valeur de l’or monte en début de mandat alors que l’économie se dégrade (peur) et que l’inflation est encore haute. Après une baisse liée au redressement de l’économie la troisième année et aux premiers effets de la désinflation, une seconde hausse se manifeste, lors de la quatrième et dernière année du mandat, car la reprise commence à dégénérer en surchauffe : l’inflation apparaît alors que les premiers signes d’un essoufflement possible de la croissance (peur) se font jour.

       A défaut de pouvoir anticiper des mouvements majeurs et irréguliers de l’or, on peut donc tenter d’en prévoir les évolutions mineurs et régulières.

Le cycle boursier américain est lui plus facile à prévoir. Il est surtout dominé par une chute en deuxième année de mandat et une reprise la troisième année, nous avons soulignés par ailleurs que des différence sont à introduire selon l’ordre du mandat (alternance ou reconduction) et la couleur politique ( Républicains ou Démocrates) .

 

             1) L’arbitrage or/ bourse.

 

 

        Nous effectuons un arbitrage cours de l’or – cours de la bourse. La courbe bleu en continue nous montre que régulièrement en fin de seconde année (flèches vertes) , en cours de 4 éme année (flèches jaunes) le placement en or est plus intéressant que celui sur la place financière américaine. Inversement en début de troisième année et surtout en début de mandat (flèches blanches pour ces derniers) , il faut préférer un placement boursier.

        La courbe bleue discontinue montre un arbitrage or – bourse européenne évoluant de façon assez semblable.

 

 

 

3 ) Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

  or ompor obama

 

 

       Notre graphique nous montre que la mandature de Barack Obama a bien connu fin 2010 le point haut de l’arbitrage or – place financière. On peut donc s’attendre jusqu’au troisième trimestre 2011 à un déclin relatif de la performance d’un placement en or par rapport à l’investissement boursier. Cependant le métal jaune devrait redevenir intéressant au cours de l’année 2012, il faudrait à nouveau privilégier la bourse à partir du  quatrième trimestre 2012 et en 2013….ceteris paribus….

 

 

                                                              Christian Guy -  Février 2011

                                                                           Docteur en Sciences économiques

                                                                                                      Agrégé de sciences sociales

 

 

                                            Synthèse

 

  or important 2

 

             Ces prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

                                      Christian Guy -  Février 2011

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 08:25

        

 

CAC 40 : relativemet aux autres bourses, il pourrait souffrir de l'approche des élections  

 

 

 

 

        Nous présentons les prévisions 2011 et 2012 pour le différentiel boursier de la France par rapport à la zone euro.

 

 

 F 07 12

 

         Nous observons qu’après un premier semestre 2011 où le CAC 40 serait encore en hausse, les semaines ou mois à venir seront donc loin d’un crash,  relativement aux autres places européennes s’entend ;  il faudrait redouter une baisse de la bourse de Paris  à partir du troisième trimestre 2011, le début 2012 voyant se poursuivre la baisse des actions à la bourse de Paris. 

        La bonne année 2008-09 ou le différentiel positif fût élevé du fait de la capacité de la France à amortir le choc grâce à son système de protections sociale et de sa faible dépendance par rapport aux marchés extérieurs, se paye à présent que peut tourner vers les exportations, elle peut moins bien que d’autres profiter de la reprise des pays émergents ou de celle Etats-Unis. A cela s’ajoute à partir de l’été 2011 l’approche d’une élection présidentielle qui est toujours une période d’incertitude peu prisée des cambistes. 

 

             Notre modèle

 

        Pour établir nos prévisions, qui confirment notre  analyse graphique d’une étude précédente, nous avons mis en place une nouvelle méthode basée sur la prévision des deux dernières années d’un mandat en fonction des évolutions des 3 premières. Par le biais de régressions linéaires introduisant des variables politico économiques, nous obtenons un R2 de 0.98 pour expliquer les trois premières années de la mandature allant de  2007 à 2010. On conserve ces variables qui ont ainsi prouvé leur efficacité pour effectuer nos projections pour 2011 et 2012.

         L’annexe nous montre que cette méthode est assez efficace pour les mandats français depuis 1988, une certaine normalisation étant à l’œuvre. Nous obtenons un coefficient de corrélation de 0.92 pour les prévisions 2005/2007, de 0.79 pour les années 1991/93, les résultats sont plus décevant pour les années 2000/2002 avec un coefficient de 0.11.

         Avant 1988, l’histoire est plus chahutée, avec des mandats présidentiels interrompant le cycle législatif, des craintes (77 et la peur de l’arrivée de la gauche), des bonnes surprises (la victoire de la droite en 1978) ou des mauvaises (l’effondrement de la bourse après le 10 mai 1981).

 

        La norme étant ainsi qu’en atteste le graphique 1 est une bourse haussière en deuxième année et baissière en dernière. Ainsi la hausse relative de la bourse française en 2008 -2009 était conforme aux attentes, la baisse à partir de l’été risquerait de suivre la même proximité avec les tendances moyennes….  

 

 

                                                          

                               Christian Guy -  Février 2011

                                 Docteur en Sciences économiques

                                                          Agrégé de Sciences sociales

 

 

F D et G bourse

 

 

F 58 73

 

  F 62 67

 f 68 73

 

f 73 78

 

  

f 81 86

 

 

f 88 93

        

 

f 97 02

 

 f 97 02

 

 

F 02 07

 

 

 

 

      Nous présentons les tableaux de régressions linéaires sur demande.

 

Ces prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

                                      Christian Guy -  Février 2011

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 08:37

 

La couronne danoise dans les mois à venir   

 

Danemark couronne 2

 

 

 

             Nous avons soulignés dans l’étude du différentiel boursier du Danemark la particularité de ce pays : le recours systématique aux dissolutions parlementaires.

        Ainsi, il est plus aisé d’observer des régularités sur les débuts de mandat, que sur les fins, toujours tronqués.

        Chaque début de mandat voit une baisse du taux de change effectif (défini par l’OCDE 1). On observe ensuite vers la deuxième année une remontée de la devise danoise.  

 

               Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

 

 

        2011 sera une année d’élection législatives pour le Danemark. Les prévisions si faciles à établir pour le Danemark sont actuellement compliquées par le niveau faible de la couronne. Les potentialités de nouvelle baisse les élections passées existent, mais semblent faibles. Une remontée de la devise danoise courant 2011, stimulée par la reprise préélectorale ; permettrait de jouer la devise à la baisse pour la mi 2012. Si les niveaux restent faibles, les prévisions deviennent plus incertaines.

 

 

                                            Christian Guy – Février 2011

 

 

 

      1 : valeur de la couronne islandaise par rapport aux autres monnaies pondérées de leurs valeurs relatives dans le commerce extérieur de l’Islande.

 

 

      Ces prévisions sont exprimées :

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 09:14

Prévison des cours de la couronne islandaise dans les mois prochains : baisse en 2011, prochaine hausse pour fin 2012, début 2013  ***

 

Islande tx change  

 

              Notre graphique nous montre la régularité du cycle de change islandais, analysé à travers le taux de change effectif (1).

       Ainsi la quatrième année du mandat est l’occasion de régulière valorisation de la couronne islandaise, stimuler par la reprise préélectorale de la croissance (flèches jaunes). Inversement les élections passées on observe un mouvement de chute avec l’affaiblissement de la croissance (flèches blanches) , chute qui se reproduit parfois à une seconde ( flèches vertes ) reprise en fin de deuxième année, début de 3 éme,  pour aider au redémarrage de l’activité (double deep de change).

 

      Que peut-on prévoir pour les trimestres à venir ?

 

 

          Les élections anticipées du printemps 2009 ont décalée le précédent cycle, la monnaie s’appréciant tout au long de 2010. L’année 2011 sera probablement l’occasion d’une dépréciation de la monnaie. Un phénomène de double deep de change avec une reprise momentanée début 2012 est possible. En tout état de cause, avec des élections prévues pour février 2013, la véritable hausse ne serait que pour la fin 2012, un peu avant en cas d’absence d’appréciation momentanée début 2012, un peu après si ce mouvement de hausse momentanée…à été long et intense. 

 

                                              

                                                            Christian Guy -  Février 2011

 

 

1 : valeur de la couronne islandaise par rapport aux autres monnaies pondérées de leurs valeurs relatives dans le commerce extérieur de l’Islande.

 

 

Ces prévisions sont exprimées :

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

                                      

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 08:21

 La couronne suédoise : après une première baisse fin 2011, une baisse plus prononcée en 2013.   

 ***

 

 suède tx change 2

 

            Les prévisions de change pour la Suède sont aidées par la régularité de son cycle électoral. Les dissolutions sont impossibles, le calendrier électoral avec des mandats de 3  ans de 1970 à 1994, de 4 ans ensuite, toujours respecté.

On observe ainsi une appréciation du taux de change effectif l’année précédant les élections, la reprise préélectorale de la croissance entraînant une appréciation de la monnaie.

       A la hausse préélectorale matérialisée par une flèche jaune succède une baisse post électorale indiquée par une flèche jaune, les mesures restrictives qui font traditionnellement suite aux élections provoquant une chute de la croissance intérieure ce qui est compensé partiellement par une baisse du taux de change afin de stimuler la demande extérieure. Soulignons que le passage depuis 1994 à des mandats de 4 ans, provoque un double mouvement de baisse, le premier avant la mie mandat de faible ampleur, le second la troisième année plus prononcé.

 

 

 

 

 

                 Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

         

 

 

                Après les élections de l’automne 2010, on peut s’attendre à voir courant 2011, au plus tard début 2012, à une première chute de la couronne suédoise.

Si les mouvements enregistrés depuis 1994 se reproduisent, ce serait surtout en 2013, alors qu’on souhaite stimuler au maximum la croissance pour amorcer la reprise préélectorale, que le taux de change suédois serait au plus bas. 2014 serait au contraire une année d’appréciation de la devise suédoise.

 

                                                 

 

                                               Christian Guy - Février 2011 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 08:27

Le dollar canadien  en  2012 et 2013

 

*

 canada Tx change

 

                 Disons le tout de suite, expliquer les fluctuations du dollar canadien à partir du cycle électoral n’est pas chose facile.

          En effet nous l’étudions au travers du taux de change effectif défini par l’OCDE, c’est-à-dire au travers des valeurs des autres monnaies pondérées par leur importance relative dans le commerce extérieur du Canada. Cela conduit à donner une place dominante au dollar américain, ce qui revient à constater que le cycle électoral des Etats-unis est à peu prés aussi opérant que le cycle canadien pour expliquer les fluctuations sa monnaie.

      Ces réserves étant introduites, nous observons tout de même quelques régularités électorales .Les flèches jaunes nous permettent de visualiser l’appréciation de la monnaie avant les élections, une reprise de la croissance s’accompagnant généralement d’une hausse de la parité. Inversement après les élections surviennent assez régulièrement des politiques restrictives, qui réduisent la croissance, on soutient alors l’activité en utilisant l’arme monétaire (dépréciation du taux de change).

       Cependant la régularité des ces cycles a été fortement perturbée depuis les années 2000 par le recours systématique à des dissolutions.

 

                        Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

 

        Le Canada a puissamment utilisé l’arme monétaire à l’occasion de la récession de 2008, 2009. Depuis 2008, c’est le pays développé qui avec l’Australie enregistre les meilleures performances en matière de croissance.

       Après la dissolution de l’automne 2008, les prochaines élections devraient  se tenir fin 2012, voire en 2013, les mandats législatifs pouvant atteindre 5 années, possibilité rarement utilisées. On peut donc prévoir une appréciation de la devise canadienne à partir du printemps 2012. D’ici là, c’est au contraire à une baisse qu’il faut s’attendre. Cependant entre le recours aux dissolutions et l’impact des fluctuations du dollar américain,  la fiabilité des ces prévisions est relative.

 

                                                            Christian Guy - Février 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages