Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 05:00

Nous avons beaucoup recherché des indicateur avancé à plusieurs années pour la bourse de New-york, il nous reste à nous intéressé à des indicateurs moins avancés mais plus précis.

C'est ce que nous faisons ici. On l'obtient en soustrayant les évolutions annuelles sur un an de leurs valeurs retardées de 6 mois. L'ensemble donne un indicateur avancé à 6 mois assez efficace, en témoigne les différents coefficient de corrélation, quelque soit la période étudiée depuis 1870.

Si on obtient pas vraiment de meilleur coefficient de corrélation entre prévision et résultats effectifs par rapport à nos modèles à plusieurs années d'avance, par contre son avantage est sa grande stabilité dans le temps: quelque soit la période, depuis 1870, on obtient toujours des coefficients largement positifs, souvent proche des 0.50. On sait que nos modèles à plusieurs années sont plus sujet à une certaine instabilité, nous y reviendrons.

Sa faiblesse est cependant que les reprises sont mieux prévues que les baisses, souvent prévues avec un temps de retard, et que les niveaux, problème traditionnelle, sont moins bien prévus que les fluctuations. En quelque sorte , on peut assez bien dire quand la bourse reprendra...mais pas de combien !

Indicateur avancé à 6 mois : 1870-2018
Indicateur avancé à 6 mois : 1870-2018
Indicateur avancé à 6 mois : 1870-2018
Indicateur avancé à 6 mois : 1870-2018
Indicateur avancé à 6 mois : 1870-2018
Indicateur avancé à 6 mois : 1870-2018
Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 06:08

Un indicateur avancé à 20 mois

1898-2019

 

Dans cette période d'incertitude, un petit peu de long terme, avec un indicateur avancé à 20 mois. Certes il existe plus performant, avec des indicateurs à 10 mois reposant dur le différentiel d'intérêt ou d'inflation chômage, ou encore à 9 mois l'inverse de l'indice de la production industrielle.

Mais le négatif des cours boursiers à 20 mois, permet de faire une bonne synthèse des cycles de 3.5 ans et du cycle électoral dans leur inversion interne, c'est un indicateur très réactif prévoyant assez bien les fluctuations de court terme.

Le taux de chômage retardé de 20 mois est au contraire "l'enveloppe des possibles" qui décrit assez bien le début et la fin des cycles qui peuvent durer jusqu'à une décennie.

Bien sur on obtiendrai des résultats encore plus fiable en mariant le négatif de la bourse à 20 mois avec le taux de chômage à 10 mois....mais alors on est plus en face d'un indicateur à 20 mois mais à 10. 

Pour l'heure, il semble que la purge actuelle durait jusqu'à l'automne 2018, du reste les points bas de seconde année sont en mai-juin puis en octobre, après une légère reprise estivale...

 

 

Un indicateur avancé à 20 mois : 1898-2019
Un indicateur avancé à 20 mois : 1898-2019
Un indicateur avancé à 20 mois : 1898-2019
Un indicateur avancé à 20 mois : 1898-2019
Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 05:56

L'or bien orienté au premier semestre 2018.

 

Tout comme nous avons établis une typologie des cycles kitchin de la bourse, nous pouvons en faire de même pour ceux de l'or.

Typologie des cycles kitchin de l'or

Nous combinons dans notre étude les cycles kitchin de 3.5 ans avec le cycle électoral de 4 ans.

Pour prévoir la période 2018-2019, il faut donc se nantir du profil du cycle kitchin de l'or, représenté en bleu sur notre graphique, il a été entamé en mars 2016, mais il faut prendre en compte les perturbations qu'il subit par le fait qu'il est impacté positivement par la survenu d'une seconde année en 2018, et négativement par celle d'une troisième en 2018.

Alors que cela provoque des déformations assez importantes pour le cycle kitchin boursier, par contre elles sont mineures pour le cycle kitchin de l'or, car cela ne fait que renforcer son point haut en 2018, et déprimer son point bas en 2019. C'est ce que montre en orange la prise en compte d'expérience similaires ou le cycle kitchin se déroulait dans le même calendrier électroral.

Du reste ces profils démarrant un cycle kitchin par un début de 4 éme année ( fevrier 2016) présentent un bon taux de corrélation avec la moyenne des cycles kitchin de l'or, preuve que ces déformation ne seront que mineures ( 0.78).

 

Nous présentons par la suite les autres conjectures possibles, en montant en rouge et vert les déformation apporté aux cycles kitchin par le calendrier électoral.

Typologie des cycles kitchin de l'or

La déformation est ici presque maximale tant un kitchin débutant par un deuxième année déplace en son début la poussée des cours de l'or, d'ou un faible coefficient de corrélation avec l'ensemble des kitchin ( 0.20)

Typologie des cycles kitchin de l'or
Typologie des cycles kitchin de l'or

Preuve que tout cela n'est pas d'une grande régularité, qui oserait dire que les cours de l'or sont faciles à prédire, on aurait du avoir dans cette conjecture une troisième annéedéeformant vers le bas le cycle kitchin en son point haut, point ne fût le cas en ces périodes effectives...

Typologie des cycles kitchin de l'or

Parfaite concordance entre le cycle kitchin de l'or, à son maximum à la fin de son second tiers et entre son cycle électoral en forte progression en seconde année, d'ou un coefficient de corrélation record ( 0.91). La baisse de 3 éme année vient accentuer la fin du cycle kitchin.

Typologie des cycles kitchin de l'or

Le cas donc de cette année 2018, où le cycle électoral est tout à fait dans le sens du cycle kitchin.

Typologie des cycles kitchin de l'or

Là encore un bon coefficient de corrélation, car la 3 éme année est encore positionnée à la fin.Observons que tout comme pour le cycle boursier, les 1éres et 4 émes années ne provoquent aucune perturbation, la forme du cycle kitchin est parfaite lors de leur déroulement.

Typologie des cycles kitchin de l'or

Là encore, on observe qu'un cyle kitchin débutant lors du début d'une 3 éme année gardera sa forme traditionnelle.

Typologie des cycles kitchin de l'or

Par contre, ici , on est à nouveau dans le cadre de déformations; la hausse de l'or lors de la seconde année en début de cycle kitchin est bien contraire à sa forme traditionnelle, récessive en début de cycle.

Partager cet article
Repost0
16 février 2018 5 16 /02 /février /2018 09:01

La victoire des médias traditionnels.

 

On les avait un petit peu rapidement enterré, les médias traditionnels, le 20 h de papa et les journaux magazine de grands papas ne seraient plus rien face à internet, des courants alternatifs à la « fachosphère ».

S’il est vrai qu’internet reste le refuge des tendances politiques qui accède difficilement aux médias traditionnels, les mêmes qui donnent des leçons de démocratie, internet ne prêchent globalement….que des convaincus. Les scores record du site de Mélenchon à gauche ou des sites identitaires à droite ne doivent pas ainsi tromper. L’électeur hésitant qui va faire basculer l’élection est peu politisé, donc se contente de la grand-messe du 20 heures, il ne lie pas vraiment les magazines, mais n’a il n’a pu échapper aux 50 unes des hebdomadaires consacrées en 1 an et demi à Macron affichées dans les rues.

Or si au départ de l’élection seule BFM affichait, jusqu’à dans son jingle présidentielle sa préférence pour Macron, qui apparaissait plus longuement plus souriant que les autres candidats et surtout à la fin, TF1 à lâcher Fillon, et les chaines publiques Hamon que vers le mois de mars quand elles ont compris que leurs Poulains traditionnels avaient perdu. On passera de la pédale douce sur les affaires concernant Marine Le Pen, dont on voulait qu’elle fut présent au second tour pour garantir une élection facile, à la curée que lors du passage au second tour…pour garantir une élection-plébiscite, dont on aurait bien besoin vu l’impopularité que risquait de générer par la suite les réformes libérales, dont le programme officiel de E. Macron disait pas grand-chose, à venir.

Ainsi, s’il est sans doute exagéré de parler d’orchestration, quoiqu’on ne fait pas 50 unes en 1 an et demi par hasard, et qu’on ne sait toujours pas grand-chose des fonds qui ont aidés E. Macron a financer sa campagne, et encore moins de son patrimoine disparu, on peut tout au moins constater que contrôler le 20 heures et les news magazine affiché à tous les coins de rue, reste encore de première efficace pour emporter la présidentielle.

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 06:21

Les débuts de mandat, et ce depuis les années 1880, sont choses assez facile à prévoir...à 8 mois malheureusement...si on 'st prévenu pas très à l"avance , au moins peut-on obtenir des prévisions assez fiables avec un coéfficient de corrélation proche des 0.40..

Pour cela, il suffit de faire le différentiel chômage - inflation retardé de 7 mois...

Les débuts de mandats
Les débuts de mandats
Partager cet article
Repost0
4 février 2018 7 04 /02 /février /2018 07:46

Et le cycle s’allongea…

 

Nous observerons tout d’abord de 1885 à 1904 la prééminence de cycle bref de 3 - 4  ans, 40 mois plus précisément, ils perdureront jusqu’à la crise de 1929.

Puis à partir de 1905 l’allongement des cycles de 40 mois les conduit à une durée de 48 mois, soit 4 ans, qui font bien sur penser au cycle électoral apparaissent. Ils sont très bien compléter par des cycles de 2 ans, les débuts de mandat s’opposant aux fins de mandats. Ils sont donc précisément de 48-22 mois. C’est durant la période des 30 glorieuses et dans la décennie qui suit sa fin, période où domine l’arbitrage inflation chômage, qu’ils seront particulièrement fort, jusqu’en 1984. Ce sont du reste non seulement les cycles qui auront duré le plus longtemps mais également ceux qui auront eu le plus de force.

A partir du milieu des années 80 les cycles s’allonge encore, passant à 5-6  ans, 76-58 mois précisément. Les baisses de taux d’intérêt, les accidents positifs (boom internet) ou négatif (crise des sub-primes, guerre du golfe ayant pu également concourir à leur allongement. Plus longs, ils sont également plus irrégulier…mais à durer 6 ans , ils font penser à deux cycles de 3 ans…un retour à la source 120 ans en arrière, qui font que cette périodicité est également valable pour la période 1891-1919. Quand les marchés deviennent de plus en plus instables et spéculatifs…nous étudierons par la suite ce retour, de cycle de 3 ans….

Il reste bien sur des périodes assez agité, tel celle allant de 1929 à 1945 marqué par des phénomènes historiques d’ampleur de la crise de 1929 et de la seconde guerre mondiale, ou à l’exception de la sous période 1933-1940, il serait hasardeux de théorise en cycles de fluctuations qui sont plus politiques.

1888 -1929 : cycle de 40  mois

Et le cycle s'allongea....
Et le cycle s'allongea....

1905-1984 : Cycle de 48-22 mois 

Et le cycle s'allongea....
Et le cycle s'allongea....
Et le cycle s'allongea....

1985-2017 : Cycle de 76-58 mois 

Et le cycle s'allongea....
Et le cycle s'allongea....

1891-1929 avec des cycles de 76-58 mois

Et le cycle s'allongea....
Et le cycle s'allongea....
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 11:26

Les taux d'intérêt à court terme constituent sans doute une des meilleures explications des fluctuations boursières.

Leur baisse qui sera signalée par une flèche verte, est souvent contemporaine du déclin accélérée de la bourse, une crise économique s'installe que les autorités tentent de contré par ce mécanisme de relance qu'est une baisse des taux courts. Dans un délais de quelques mois à un an on assistera à une remontée de la bourse. 

Lorsque le redressement des cours est entamé, gage d'une reprise de confiance économique, les autorités monétaires  réduisent de moins en moins les taux. On signalera ce moment par une flèche orange qui est souvent contemporaine du pic de reprise boursière. On entre alors dans une phase de plateau : la bourse croit toujours , mais à un rythme moindre, le pic est derrière nous.

Puis vient le troisième moment, ou les autorités augmentent à nouveau les taux, moment marqué d'une barre pointillée bleue, la reprise devenant trop inflationniste, cela signe le début d'un fort déclin boursier .

Donons deux exemples de ces mouvements

130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.
130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.

Comme on le voit le moment entre la baisse des taux et la reprise de la bourse peut être très variable, de quasi contemporaine à un décalage de plusieurs années. Par contre la relation entre réduction de la baisse des taux et survenue du pic est déjà plus systématique. Enfin celle entre hausse des taux et plongée des cours est encore plus régulière...c'est ce que confirmera l'étude historique présentée dans les graphiques suivants

130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.
130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.
130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.
130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.
130 années de relation entre bourse et taux d'intérêt.
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2018 7 21 /01 /janvier /2018 06:03
2018 à l'aide de 1990 et 1962

Le cycle de 3.5 ans entamé en mars 2016 possède la même conjoncture politique que ceux entamé en mars 1960 et mars 1988. Il peut donc être utile de les étudier.

On perçoit un certains décalage de l'ordre d'une trentaine de jours.

2018 à l'aide de 1990 et 1962

En fait ce décalage est due surtout au cycle de mars 88, il était un peu décalé du fait de la survenu du crash de  mi 87 en octobre, quand celui de 2015 eut lieu fin aout 2015.

2018 à l'aide de 1990 et 1962

Par contre le décalage du cycle de 1960 n'existe pas vraiment.

2018 à l'aide de 1990 et 1962

L'expérience à montré qu'un décalage, cela serait trop simple, ne se perpétue pas à l'infini, des phases de rattrapage peuvent se produire. De tout façons, on se dirige pour 2018 soit à des montages russes, soit , scénario pour nous plus probable, vers une baisse jusqu'à l'été.

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 05:01

Prévoir les taux d'intérêt.

 

Nous avons souligné à quel point les cours boursiers étaient largement corrélés négativement aux taux d'intérêt à court terme.  Cela est particulièrement valable aux deux extrémités des cycles: une hausse des taux entraîne une chute plus ou moins décalée dans le temps, une baisse un reprise. Si cela n'a rien de systématique, il y a notamment d'autres facteurs de baisse, plus rarement de reprise, c'est plus le délai que la causalité qui est variable.

Il est donc fondamental de pouvoir  prévoir les taux d'intérêt à court teme. Comme toujours, ce qui nous intéresse est moins de parvenir à mettre en lumière un modèle atteignant un coefficient de corrélation très élevé sur ces 15 dernières années qu'un modèle assez robuste dans le temps.

Prévoir les Taux d'intérêt

Nous nous sommes donc intéressé au différentiel taux d'intérêt à court terme moins taux d'intérêt à long terme, qui est fréquemment utilisé comme indicateur des autorités monétaires, la FED ici , une hausse du rapport indiquant un resserrement de la politique afin de lutter contre l'inflation, ce qui signe ne général la fin d'un cycle de croissance économique et par voie de conséquence boursière.

Pour cela on utilise le différentiel entre le taux de chômage et l'inflation retardé d'un an.

On constate que sur les 40 dernières années on parvient ainsi à un coefficient de corrélation de 0.61. Il est donc appréciable , même si on dénote que pour les 15 dernières années l'avance est plutôt de 6 mois que d'un an. Si on considère de plus que le retard pour le calcul et la publication de ces données est de l'ordre de un mois et demi, cela ne donne pas une forte avance, il est vrai.

Prévoir les Taux d'intérêt

On peut donc recourir à notre traditionnel cycle électoral avec distinction des rangs de mandat et des couleurs politiques. Il est constitué sur la période 1953-2016, afin d'avoir de l'ordre de deux à trois mandats de chacune des 4 distinctions politiques. On parvient sur la période 1977-2017 à un coefficient plus modeste qu'avec l'explication économique, mais la prévisibilité dépasse alors largement un an, atteint même quatre ans lorsqu'on connait le parti gagnant l'élection présidentiel américaine. 

Prévoir les Taux d'intérêt

Nous présentons donc au dessous les cycles électoraux du différentiel d'intérêt ICT-ILT selon qu'il s'agisse de mandat républicain ou démocrate, avec chaque fois la variante mandat d'alternance, mandat de reconduction.

On constate que pour 2018 on va donc après peut-être un début de resserrement monétaire, vers une baisse des taux à court terme; le milieu de mandat républicain étant surtout en alternance l'occasion de politiques restrictives...même si la faiblesse actuelle de l'inflation n'invite guère à cela.

Prévoir les Taux d'intérêt

On peut donc ajouter le modèle politique au modèle économique, ce qui permet d'élever les performances prédictives, le coefficient de corrélation montant à 0.68.

Soulignons que d'autres variables retardées de 12 mois se sont avérées performantes, tel l'indice de la production industrielle ou le taux de chômage en progression , mais ainsi que le montre le tableau suivant toutes périodes confondues c'est le différentiel entre le taux de chômage et celui de inflation qui est le plus constant dans le temps.

Prévoir les Taux d'intérêt
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 11:53

Nous reprenons nos cycles de 3.5 ans ou Kitchin, pour analyser cette fois les cours de l'or depuis 1981.

Prévoir l'or à l'aide des cycles kitchin et politico-économique

On constate que les cycle kitchin sont assez semblables à ceux de la bourse, la seule différence est que la hausse est plus tardive.

Prévoir l'or à l'aide des cycles kitchin et politico-économique

Par contre leur cycle électoraux sont plus différent, il existe clairement un arbitrage à faire entre l'or et la bourse dans la situation actuelle. En effet la bourse va en fléchissant en seconde année alors que l'or connait une poussée, la troisième année connaissant une inversion de ces deux mouvements...1 ére et 4 éme année voient par contre des évolutions plus convergente des deux types de données.

Prévoir l'or à l'aide des cycles kitchin et politico-économique

Ce graphique est rythmé verticalement par les cycles de 3.5 ans ( 1981-3,1984-9....), alors que les couleurs illustrent le cycle électoral. On ovbserve que le rouge, couleur de la seconde année est l'occasion de poussée pour l'or, alors que le vert, couleur de la 3 éme année,  est en général l'occasion de tassement. ainsi le cycle entamé en 1985-9, fût véritablement cassé en son milieu par ce mouvement négatif de 3 éme année. Celui de 1998-9 débuta plus tôt, car la 2 éme année était dés son début. 

On remarquera que souvent il existe une certaine, pas totale bien sur car nous raisonnons comme toujours "ceterise paribus",  ressemblance entre un cycle kitchin et son prédécesseur, car le cycle électoral n'est décalé que de 6 mois de retard, entre des cycles électoraux de 4 ans et des kitchin de 3.5 ans, cela est particulièrement patent pour les cycles de 2005-9 et 2009-3, ou dans un moindre mesure de 1981-3 et 1984-9. On observe le même phénomène pour la bourse.

Prévoir l'or à l'aide des cycles kitchin et politico-économique

Nous avons donc établis un modéle sur la base à la fois de variable du cycles de 3.5 ans et de variable politico-économique pour la période 1981-3 2016-2. On obtient un assez bon coefficient, soit 0.44, preuve de bonnes capacités explicatives, même pour la période 1977-80 hors de notre champs chronologique.

On a vu par ailleurs, que plus que le mandat neutre, c'est le mandat Alternance/reconduction, voire même avec distinction de rang et de couleur politique qui était le plus opératoire pour expliquer l'or. Mais avec seulement 9 mandats depuis 1981, on risque de tomber dans le "dummies trick", c'est à dire dans le risque qu'à trop adapter le modèle aux évolutions passées, on lui enève des capacités prédictives.

On observera en tous cas qu'au premier semestre 2018, et peut-être au delà l'or devrait être bien orienté, et connaitre au contraire une baisse en fin d'année et en 2019...

Prévoir l'or à l'aide des cycles kitchin et politico-économique

Le coté positif de l'utilisation du mandat neutre, est de pouvoir établir des prévisions sans considération de la couleur politique des prochains locataires de la maison blanche. sachnat que nous rythmons nos cycles kitchin de façon très régulière tous les 3.5 ans ( 2016-3, 2019-9, 2023-3...) on peut ainsi de façon un peu utopique établir une futurologie des cours de l'or dans les années a venir....si nous prévisions pour 2018-2019 sont déjà respecté, cela sera bien....

Partager cet article
Repost0

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages