Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 12:28

Un modèle économétrique de prévision de l’euro :

élections américaines et allemandes décalées de deux ans : le scénario idéal d’une hausse de l’euro.

  

simul 2

 

 

s pev mod 2 

 

                              Nos projections ont été jusqu’à présent établies par une analyse chartiste des graphiques. Pour incertaines que sont des prévisions à plusieurs années, ces prévisions sur la base du cycle électoral sont de moyens terme et répondent au manque de projections qui existe entre les nombreuses anticipations de court terme  à un voire deux ans, et les évaluation de long terme (PIB potentiel) dépendant d’évolutions structurelles lourdes (démographie, productivité…).

                          Nous pouvons également recourir à la modélisation économétrique. Pour cela, nous procédons à une régression linéaire multiple, en introduisant les 4 années possibles des mandats américains, idem pour les mandats allemands, et les 5 années du cycle législatif européen. Cette régression porte sur le taux de change effectif de l’Euro (OCDE, portail statistique) pour la période 1971 – 1996 (données trimestrielles en progression annuelles) pour des prévisions sur la période 1997/2016, la vérification des prévisions avec les résultats effectifs entre 1997 et 2010 nous permettant d’évaluer l’intérêt de notre modèle.

Le tableau nous montre que ces variables muettes (ou dummies) ont une influence différente : ce sont les élections américaines, (premières et quatrièmes années de mandat) qui exercent l’influence la plus forte, chaque fois dans le sens d’une baisse de l’Euro. L’arrivée d’élections allemandes (le cycle allemand dopant l’activité européenne), ou l’année suivant les élections européennes exercent respectivement des effets secondaires ou faibles.

                       Le premier graphique portant sur la simulation historique confirme les observations précédentes. Cependant en 1972, 1976 et 1980 les élections américaines et allemandes étaient en opposition car elles survenaient aux mêmes dates : elles exerçaient une influence contraire : en 72 c’est principalement l’influence dopante des élections allemandes qui a joué, il faut dire qu’historiquement c’était la période de décrochage du dollar depuis la décision du 15 Août 1971 de suspension de la convertibilité du dollar en or de Richard Nixon. Notons que les élections américaines de Novembre 1972 passées, la hausse des devises européennes sera encore plus significative, ce qui montre que l’année électorale américaines avait tout de même exercée sont influence. En 1976 et 1980, l’influence baissières sur les devises européennes des présidentielles américaines sera encor plus forte, le SME à l’œuvre depuis 1979 renforçant la corrélation entre devise européenne et Mark.

                      Les élections anticipées allemandes du début 1983 vont introduire une rupture : les élections américaines et allemandes sont désormais en complément, c'est-à-dire que les élections allemandes se tenant en milieu de mandat américains, elles viennent renforcer leurs influences haussières sur la parité de l’euro face au dollar. : Ainsi des élections américaine et allemandes décalées de deux ans constituent le scénario idéal d’une hausse de l’euro. Cela est particulièrement manifeste en 1986, 1990, 1994 et 1998, que les élections européennes viennent épauler les allemandes et la hausse devient fulgurante (1994, et dans une moindre mesure 2009).

A partir de  2005 les élections allemandes anticipées d’un an ont un peu troublé un jeu trop parfait pour nos anticipations euro / dollar. Cependant, on observe bien en 2005 (date des élections allemandes anticipées  et fin 2006 (date normales) une hausse de l’euro.

 

 

             Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

                   Le coefficient de notre simulation historique est de 0.11.  Il nous faut donc à nouveau le souligner que le cycle électoral, ou cycle politico-économique ne constitue qu’une explication tout à fait partielle des évolutions économiques. Cependant il à l’intérêt de permettre des prévisions à 1, 2, 3, ou 4 ans, surtout dans ce modèle ou nous n’introduisons pas les couleurs politiques : l’issue des élections américaines de 2012 ou allemande de 2013 n‘interfèrent pas. Il n’y a que le risque de tenue d’élections allemand anticipées, qui peut altérer nos prévisions.

 Le coefficient de corrélation entre les prévisions retardé de 3 trimestres de la période 1997 / 2010 et les cours effectifs est de 0.47, ce qui n’est pas à négliger. On peut prévoir une baisse de l’euro en 2012 avec la survenue des élections américaines. Ensuite la parité euro / dollar serait sujette à un double mouvement de hausse , en 2013 du fait des élections allemandes puis en 2014 avec les élections américaines, ce second mouvement serait plus fort, car en 2014-2015 on serait en milieu de mandat américain.                                                  

 

 

 

            Régression multiples portant sur la période 1971  - 1996   R2 : 0.11

 

 

           toutes les variables muettes sont retenues, mêmes celles ayant un student inférieur à 1.96,

                                            pour compenser l'instabilité du cycle électoral.

tab Euro

 

 

 

 

                                                                               Christian Guy -  Novembre 2010 

 

 

Toutes les prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs) , 

-  toutes choses égales par ailleurs  (évenements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte),

-  la précision visée est semestrielle.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages