Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 09:30

 

Taxer les revenus supérieur à 1 million à 75 % 

 faible rendement fiscal, fort rendement social

 

 

 

 

       De quoi est en train de mourir le sarkozisme ? … sans doute du fait que la France est plus que jamais une société bloquée.

      Celui qui a été élu sur le thème de la réforme, sera mal parvenu à les imposer à des classes moyennes et populaires qui ont l’impression, fût-elle injustifiée, que les efforts ne sont pas justement répartis.

     Ce ne sont peut-être que des symboles, mais justement à ce titre ils ont politiquement et socialement leur importance : les baisses d’ISF, d’IRPP ou de droits de succession alors qu’augmente la TVA, ont fait naître un sentiment d’inéquité. 

     La gauche dans tous ses reniements mal assumés était au contraire parvenue après 1983 à imposer la désinflation et un décrochement historique de la part des salaires dans le partage de la valeur ajouté, la même où la droite de VGE et Raymond Barre avait échoué, parce qu’elle avait symboliquement augmenté les efforts à ceux que le marché favorise le plus.

     On pourra répondre qu’une taxation à 75% est irréaliste et était présentée il y a encore quelques mois par son propre auteur comme confiscatoire, que l’évasion fiscale et le faible nombre de personnes concernées en enlèveront tout rendement. Mais si le principal rendement espéré n’était pas fiscal mais social ? Si ce n’était pas le meilleur moyen de faire passer ensuite des réformes vers les classes moyennes et populaires, le secteur public ?

     Ce qui a été sans doute un échec du sarkozisme a été cette incapacité à imposer des réformes à la partie de la France réputée hostile électoralement (les fonctionnaires, le salariat peu favorisé) parce qu’on entendait préserver l’autre partie plus intéressante électoralement.   De la suppression de l’obligation de formation aux médecins de juillet 2011, à la baisse de TVA sur la restauration sans contrepartie, en passant par l’absence de reforme sur les subventions à l’agriculture, les occasions ont été nombreuse d’envoyer des messages électoralistes à l’électorat choyé …et ainsi de se priver ainsi de toutes chances de réformer l’autre partie de la France.

     Chaque fois, on a joué une catégorie plutôt qu'une autre ( indépendants plutôt que salariés) voire une catègorie contre une autre (gens du privé contre gens du public)...un comportement éloigné de celui qu'aurait dû avoir le président de tous les Français....et ce sans même parvenir à réformer in fine...

    Cette échec aura été au moins l’occasion d’apprendre  qu’on ne peut réformer la France à demi,  en imposant des efforts qu'à une seule partie , et plus encore dans l’inéquité, fût-elle autant supposée que réelle... 

 

                                Christian Guy – Mars 2012

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy - dans BILLET D'HUMEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages