Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:06

 

Taux d’intérêt de la Suisse : hausse dés l’été  2011 et sur l’année 2012,

 baisse en 2013.

 

 

    1) Evolution des taux d’intérêt réel.

 

 

 suisse i réel B

 

          Notre graphique nous présente les mouvements des taux d’intérêt réel  à court terme de la Suisse.

        Nous observons une baisse des taux  l‘année précédent les élections, puis une hausse de ceux-ci une fois les échéances électorales passées. La baisse permet de stimuler l’activité avant la fin du manda alors que la hausse qui lui fait suite aide ‘à réparer les dégâts’, c’est à dire à conjurer les tensions inflationnistes qui pourraient naître du cycle électoral. Les flèches en jaune matérialisent ce double mouvement.

Rappelons que lorsque les taux réels sont déjà tombés très bas, sauf à envisager une rémunération réelle négative, ils ne peuvent que remonter. Ainsi les élections de 2007 ont été l’occasion d’une anomalie, le mouvement ayant été l’inverse de l’habituel.

 

 

 

 

 

   2) Evolution nominale et en différentiel par rapport à la zone Euro.

 

 suisse i histo

 

 

 

suisse i prévisions

 

       Ces deux graphiques plus détaillés soulignent les éventuels décalages, qui ne manquent jamais de se produire avec le cycle électoral.

      Ainsi, si la remontée des taux se produit souvent directement après les élections  (on l’observe en 1999 en 2007), elle se réalise parfois un peu avant, si l’activité était déjà assez forte ou que la conjoncture était inflationniste comme en 1979 ou 1983. Inversement, une activité qui tarde à repartir incitera les autorités à attendre quelques mois après les élections pour entamer la remontée des taux tel en 1975

     Nous observons que le différentiel par rapport à la zone Euro suit ces fluctuations de façon assez proche.

 

 

    3) Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

 

 

       Le niveau déjà très faible des taux ne peut déboucher que rapidement sur une remontée. On dira que ce phénomène est général en ce premier semestre 2011, mais ont peut considérer qu’il sera plus élever en Suisse, laissant apparaître un différentiel positif dés fin 2011 ou au plus tard au premier semestre 2012.

      En terme réel  (déduction faîte de l’inflation) la hausse est probablement déjà à l’oeuvre. Il faudrait attendre la fin 2013 ou la début 2014 pour qu’une baisse devienne d’actualité.

 

 

 

 

                                                                             Christian Guy – Janvier 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages