Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 05:58

Perspectives économiques pour Israël en 2011,2012, 2013 : Bourse de Tel- Aviv, PIB, Production industrielle

 

 

 

 Israël industrie

 

 

Israël PIB 

 

Israël bourse

 

 

           Les échéances électorales en Israël sont assez irrégulières, un mode de suffrage proportionnel rendant des coalitions composites fragiles. Ainsi les deux dernières élections législatives en 2006 et 2009 ont chaque fois été anticipées d’un an. Cela peut inciter à la longue les autorités à être prudentes en positionnant la relance préélectorale dés la fin de la deuxième année du mandat.

        A cela s’ajoute une certaine instabilité dans les majorités portées au pouvoir : l’arrivée de la gauche (Travaillistes) en 1992 et 1999, a chaque fois été entrecoupée par celle de la Droite (Likoud) en 1996 et 2001. Un nouveau parti du centre est apparu (Kadima), présent au pouvoir à partir de 2006, il s’y maintiendra dans le cadre d’une coalition avec la Droite après les élections de Février 2009.

       Il faut également souligner une particularité Israélienne : le recours à des élections du Premier Ministre au suffrage direct, soit en même temps que l’Assemblée (Knesset, en 1996 et 1999) soit de façon isolée (2001).

 

        Nos graphiques montrent à coté des traditionnelles reprises préélectorales qui se retrouvent parfois positionnées au début du mandat suivant en cas de dissolution (1990) un impact assez fort de la coloration politique sur la conjoncture de début de mandat : L’arrivée de la gauche entraîne une reprise assez rapide de la production industrielle et de la Bourse de Tel-aviv, plus lentement du PIB, cet effet de retard étant traditionnel. Inversement l’arrivée de la droite se traduit par une dépression assez subite de l’activité, le centre ayant un impact incertain.

 

 

           Que prévoir dans les trimestres à venir ?

 

        Les derniers indicateurs soulignent la présence à l’automne 2010 d’une reprise de l’industrie par rapport aux évolutions européennes. On peut considérer que cette reprise intervient un peu tôt pour une reprise préélectorale de 3 éme année. . S’agira-t-il d’une reprise avortée, auquel cas le véritable mouvement de hausse n’interviendra qu’à partir de 2012, ou d’une reprise précoce ou lente et progressive ? Il est encore difficile de se prononcer à l’heure actuelle.

        On ne peut donc conseiller une position à prendre sur le TA-100 index ( cours de la bourse israëlienne) avant qu’au printemps 2011 se dégage une évolution plus claire. Disons que si on achète en ce moment, il faudra être prêt à assumer une chute, pour une revente profitable qu’à compter de 2012.  

 

 

                                                              Christian Guy – Décembre 2010.

 

 

 

 

 

Toutes les prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages