Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:05

 

Pouvoir d’achat :

le pire sea pour après les échéances électorales de 2012 

 

 

 

 F pou Ach histo

 

 

F PA prev

 

             Nos graphiques nous indiquent l’évolutions du pouvoir d’achat du revenu disponible, c'est-à-dire en terme réel (déduction faite de l’inflation) après prélèvements et transferts (prestations sociales). Nous utilisons les statistiques trimestrielles de l’INSEE que nous présentons également en hausse annuelle moyenne.

        L’évolution du pouvoir d’achat est la résultante de plusieurs mouvements : l’évolution de l’inflation, du niveau de l’emploi, des salaires, de la situation fiscale et des prestations versées. Tous ces éléments étant affecté par un cycle électoral, il n’est pas surprenant de constater que les variations du pouvoir d’achat sont assez dépendantes des cycles politico-économiques.

       Ces cycles sont d’autant plus accentués que le pouvoir d’achat marque le pas. Logiquement, quand le revenu disponible n’augmente plus guère les responsables politiques réservent les rares hausses pour les années électorales. Ainsi à partir du ralentissement des années 70 la hausse préélectorale (flèches jaunes) devient assez prononcée,  le retournement post électorale survient assez rapidement les élections passées en cas de victoire de la droite (flèche blanche). Une victoire de la gauche entraîne au contraire une poursuite de la hausse pendant une année, car les socialistes entament leurs mandats surtout en cas d’alternance par des politiques expansionnistes.

      On observe qu’historiquement les relance préélectorales d’élections présidentielles étaient moins intenses celles du cycle législatif, mais depuis 2002 et la concomitance des deux calendriers cette distinction n’importe plus.

 

 

 

            Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

             Les mouvements que l’on  observera de 2011 à 2013 seront probablement d’une chronologie semblables aux précédents historiques, mais dans des proportions moins généreuses, tour de vis fiscale et pénurie budgétaire obligent.

      On devrait donc observer à partir du 3 éme ou 4 éme trimestre 2011 un redressement du pouvoir d’achat des ménages, amélioration qui se maintiendra jusqu’en mai, juin 2012. L’automne 2012 devrait au contraire être le début d’un déclin en cas de reconduction de la droite, le point bas étant alors  pour l’été ou l’automne 2013. Le printemps 2013 serait au contraire un point culminant en matière de pouvoir d’achat en cas de victoire de la gauche.  

     Le graphique donné en annexe 1  nous montre que le mandat 2007/2012 suit une évolution normale par rapport aux autres mandats de Droite, le niveau plus faible s’expliquant par la prise en compte de mandat des 30 glorieuses. L’annexe 2 permet de visualiser la différence entre  le cycle de la droite et de la Gauche, là encore la présence de la Droite durant la période faste explique un niveau moyen plus élevé.

 

 

                                         Christian Guy - Février 2011.

 

 

Ces prévisions sont exprimées :

-  en valeurs relatives par rapport aux évolutions mondiales (une hausse prévue signifie une moindre baisse ou une plus forte hausse qu'ailleurs)

-  toutes choses égales par ailleurs  (évènements non prévisibles tels les chocs pétroliers, les crises financières non pris en en compte)

-  la précision visée est semestrielle.

 

 

 

 

Annexe 1 

 

 

F PA m 07 12

 

Annexe 2  

 

 

F PA d G

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages