Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 19:14

Crédits immobiliers faibles en 2011 2012. 

 

Spéculer sur l’arbitrage taux d’intérêt à court terme / taux d’intérêt à long terme aux Etats-unis

 

 

Jouer la hausse des taux courts à partir de l'été 2011, leur baisse fin 2013 en cas de victoire républicaine

 

 US ict i lt histo

 

us ict ilt prévisions 

          Notre graphique nous présente le rapport taux d’intérêt à court terme / taux d’intérêt à long terme pour les Etats-unis depuis 1953. Pour les personnes souhaitant souscrire un emprunt immobilier à bas prix en 2011 , 2012, , le choix entre taux révisble / taux fixe demane de connaître  l'évolution des taux d'intérêt de court et long terme.

         On sait que les taux courts sont liés à la politique conjoncturelle, corrélés positivement à l’inflation et au PIB Ils sont orientés à la hausse en cas de surchauffe.

         Les taux longs rendent en partie compte de ces évolutions, mais aussi des tensions entre demande de financement (déficit budgétaire notamment) et capacité de l’épargne mondiale.

         Mais nous allons découvrir dans cette étude qu’en relation avec ces facteurs ils sont  fortement lié à la conjoncture politiques.

 

         Lors des mandats d’alternances les différences entre Gauche et Droite sont appréciables. Les Démocrates arrivent au pouvoir dans une période de crise et commencent par relancer la croissance alors que les Républicains y accèdent en période de prospérité et privilégient alors au début une politique de refroidissement.

         Ainsi, les mandats d’alternances connaissent une hausse quasi continue de ce rapport les trois premières années, avant qu’une reprise bien enclenchée et même inflationniste, ne poussent à baisser les taux d’intérêt à court terme la quatrième année.

         Les alternances Républicaines, sont caractérisées par une baisse graduelle de ce rapport, alors que se réduit l’inflation et qu’il apparaît nécessaire de relancer la croissance pour les élections de fin de mandat.

         Les seconds mandats commencent en haute conjoncture, sans quoi il n’y aurait pas d’obtention d’un second mandat…. La croissance est particulièrement prononcée pour les républicains qui avaient entamé  leur premier mandat par une forte récession.  Cette croissance déclinera en cours de mandat à l’occasion d’une crise, souvent brusque, mais qui intervient à des dates différentes. Parfois en début de mandat (crise de 1973), en milieu (récession de 1958, crise du golfe en 90,  ou en fin (crash de 1987, crise de 2008). Ces subites décélérations nécessiteront une chute des taux court plus ou moins précoce.  

         Les reconductions démocrates débutant dans un prospérité plus relative, on observe une hausse des taux courts en deux  reprises, entrecoupées la troisième année par une baisse afin d’aider à la reprise pré électorale.

 

        Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

        Si à ma mi 2011 la reprise préélectorale est bien enclenchée, on devrait voir le rapport taux d’intérêt de court terme / taux d’intérêt de long terme augmenter jusqu’à l’été 2012. En cas de victoire de Barack Obama en 2012, on observerait deux nouvelles poussées de notre rapport, en 2014 et 2016. Par contre une victoire républicaine en 2012 conduirait à une baisse du rapport taux courts/ taux longs dés fin 2013.

  

 

 

                                                              Christian Guy - Décembre 2010.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy - dans Taux d'intérêt
commenter cet article

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages