Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 16:37

 

L’apport du Cycle Electoral aux arbitrages boursiers

                         (Version courte)

 

 

 

 

Résumé : En limitant les investissements boursiers à certaines périodes,  notamment les milieux de mandat, on peut obtenir une amélioration des performances boursières.

 

 

 

 

La faillite d’un tiers des « hedge founds », fonds spéculatifs, en 2008, vient rappeler aux amateurs de la « bourse casino » à quel point les arbitrages sont choses risquées.

Nous présentons ici une méthode testée sur 53 années et 12 pays basée sur l’examen du cycle électoral, c'est-à-dire des évolutions boursières en fonction du calendrier politique.

 

1)     La méthode.

 

 

Le graphique nous montre l’évolution des cours de la bourse en glissement sur un an pour 12 pays de la zone euro de 1980 à 2008. Nous avons choisi de nous limiter à cette zone afin d’éviter les risques de changes.

Nous suivons les évolutions du premier trimestre qui suit les élections ( noté 1-1 ) au quatrième trimestre de la quatrième année (noté 4-4), trimestre qui verra dans nombre de pays la tenue de nouvelles élections. On observe que les cours de la bourse sont au plus haut en milieu de mandat, alors qu’est anticipée la reprise préélectorale du PIB qui aura lieu traditionnellement en fin de mandat.

Nous décidons à partir de ce graphique de n’investir en bourse que sur 10 trimestres lors des milieux de mandat, c'est-à-dire d’exclure les trois premiers et trois derniers trimestres.

 

2)     Résultats.

 

 

Le tableau  nous montre année par année de 1980 à 2008 les résultats de notre arbitrage.

 

Nous avons d’abord, dans la première colonne, l’évolution moyenne des cours pour les 12 pays de la zone Euro (noté Euro). Ces évolutions boursières sont non pondérées, chaque pays a une égale importance dans le calcul de la moyenne. La deuxième colonne donne à nouveau ces évolutions, mais cette fois en terme réel, c'est-à-dire déduction faîte de l’inflation.

La troisième colonne rend compte d’évolutions différentielles : on calcule la différence entre la position qu’on à choisie et l’évolution de la zone Euro. Ainsi, un chiffre négatif indique une moindre performance par rapport aux évolutions moyennes ce qui constitue un échec. Ils apparaissent généralement dans un contexte de baisse boursière, tel en 82 ou 2001. Au total nous enregistrons 7 échecs sur 29 années. La moyenne donnée en bas de tableau est cependant positive.

 

Pour limiter les risques, il convient de procéder à ces arbitrages plusieurs années consécutives. Ainsi le calcul d’une moyenne mobile sur 5 ans dont les résultats nous sont donnés dans la quatrième colonne laisse apparaître des statistiques continuellement positives depuis 1981. Les mauvaises surprises d’une année, sont compensées par les bonnes des autres. On peut  utiliser le cadre d’un PEA qui est justement d’une durée minimale de 5 années. Ainsi, malgré la mauvaise année 2008,le PEA ouvert le 1er  janvier 2004 accuserait au 31 décembre 2008 un surcroît annuel moyen de 3.82 % par rapport à un placement boursier classique.

 

 

Conclusion.

 

Beaucoup d’autres arbitrages sur des bases politiques peuvent être évoquées : jouer les bourses des pays dirigées par la droite ou la gauche selon l’évolution général des indices par exemple.

 

 

 

 

Méthode

 

Ce sont les élections législatives non anticipées, y compris pour la France, qui sont prises en compte. Les élections anticipées ne le sont pas, sauf pour celles intervenants au cours de la quatrième année pour les pays ayant un mandat de cinq ans (France, Italie, Luxembourg). TAB 1 GRAPH 2

 

 

Statistiques : O.C.D.E. et O.N.U.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages