Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 06:30

 

 

Investissement  en France :

une donnée historiquement stimulée par les élections 

**

 

 

 

F invest historique 

 

F invest prév

 

 

                  Nos graphiques nous montrent l’évolution de l’investissement (FBCF) en France depuis 1961, tant en terme absolu qu’en différentiel par rapport à l’Europe des 15.

Il est intéressant d’observer ces fluctuations en complément de nos observations sur la consommation.

            En début de mandat, l’investissement apparaît comme une valeur conjoncturellement retardée. I’investissement ne répond qu’avec retard à la stimulation préélectorale de la consommation, moteur que les gouvernements allument en priorité avant les échéances électorales, le public visé et donc les suffrages à capter étant plus important. …de sorte que si on parle pour la consommation de relance préélectorale il conviendrait d’évoquer pour l’investissement de reprise post électorale. 

 

           Si les milieux de mandat sont généralement marqués par une dégradation de l’activité, par contre la reprise de l’investissement la 3 éme année semble bien constituer le signe annonciateur d’une reprise. La forte amélioration de l’investissement enregistrée depuis le début de  2010 est ainsi une répétition de faits observés en 2000 ou 2005-2006, chaque fois des 3éme ou 4 éme année de mandat.

 

 

            Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

          On devrait donc assister à un maintien de la reprise actuelle jusqu’à l’été 2011, elle pourrait ensuite s’essouffler. Il faudrait attendre la traditionnelle reprise post électorale en 2012 pour atteindre un point haut en 2013. L’année 2014 serait celle d’une dégradation.

          Les résultats des élections de 2012 peuvent avoir quelques incidences. L’arrivée au pouvoir de la gauche soutiendra l’investissement du fait d’une probable stimulation de la demande….mais la situation budgétaire limitera l’ampleur de celle-ci.

           Au demeurant, l’investissement semble moins sujet à des oppositions aussi tranchées que celles qu’on peut opposer entre droite et gauche s’agissant de la consommation dans les fluctuations de début de mandat.

 

 

 

                                                                    Christian Guy – janvier 2011

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages