Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 16:00

 

 

L’arbitrage automobile / immobilier  



 

 

            

               auto, immo, ….deux timing différents...à exploiter en bourse…et à savourer financièrement sans modération.

 

 

 

a-mis histo 2

 

 

 

        1) une rapidité d’ajustement différente

 

 

           Les rapidités d’ajustement à un choc récessif ne sont pas les mêmes selon les secteurs. Le cycle d’un produit semi périssable à ajustement rapide comme l’automobile, n’est pas le même que celui d’un bien durable à ajustement long comme le bâtiment.

Ainsi, de légères reprises de l’activité, ou des mesures de stimulations comme les primes à la casse ou la  baisse des taux d’intérêt, suffisent inciter les ménages à rapidement s’endetter ou à ouvrir leur porte monnaie pour renouveler leurs véhicules ‘au bout du rouleau’.

 

           Par contre, le processus est beaucoup plus lent pour le bâtiment.

 Pour que les ménages acceptent et puissent s’endetter à long terme, il faut que l’horizon financier compte tenu de l’importance sommes empruntées soient dégagé, que le processus de reprise de l’activité soit assez ancien pour qu’on observe une baisse du chômage, (variable conjoncturelle en retard de 2 trimestres sur la croissance).

          A ces variables économiques s’ajoutent des données sociales qui sont les conséquences des mouvements de la croissance à long terme comme la natalité, la formation des couples et la mobilité spatiale.

Troisième donnée qui dissocie le bâtiment de l’automobile : un processus spéculatif, une fièvre immobilière, qui caractérise les fins de cycle de croissance.

 

 

 

      2) A l’intérieur d’un mandat.

 

 

         Examinons à présent ce qui se passe à l’intérieur d’un mandat (cycle interne). Au cycle de 2 ans de l’automobile s’oppose un cycle plus long de 4 ans pour l’immobilier.

        Les premiers trimestres d’un nouveau mandat se réalisent souvent dans un environnement économique dégradée.

Les débuts de mandats de Droite sont marqués par un ralentissement du à ses politiques restrictives, surtout lors des alternances. Ceux de Gauche commencent également souvent dans une situation difficile, souvent antérieure au nouveau mandat, situation difficile qui explique justement l’appel de la gauche par les électeurs.

       Notre graphique nous montre le rapide redressement de l’automobile, dés la seconde année, alors que l’immobilier continue à s’enfoncer dans le marasme. Par contre la 3 éme année sera à nouveau l’occasion d’une chute, alors que la quatrième année verra une amélioration.

     Par contre, pour l’immobilier le déclin entamé en début du mandat mettra deux fois plus de temps à s’arrêter. Le point bas est atteint au milieu de la seconde année alors que les ventes automobiles sont déjà vivement reparties. Le lent redressement immobilier durera  2 années. Le point haut est atteint en fin de troisième année.

En annexe nous publions les distinctions selon la nature du mandat. On observera que tous les mandats connaissent avec régularité la séquence de la double hausse, celui-ci apparaissant un peu plus tôt lors des alternances de droite, compte tenu de la vigueur de la récession qui les caractérisent généralement.

 

 

 

         3) Exploiter ces déphasages entre automobile et immobilier.

 

 

 

auto-mise mandat 

       La courbe bleue présente le solde immatriculation automobiles moins vente immobilières. Ce différentiel évolue en faveur de l’automobile à deux reprises avant la mi mandat, en moyenne du troisième trimestre de la premier année (noté 1-3) au deuxième de la seconde année (notée 2-2). Le second mouvement de différentiel favorable à l’automobile se situe en cours de quatrième année, de son premier trimestre (noté 4-1) au troisième noté 4-3).

 

       4) Historique récents et prévisions.

 

  a-mi prev 2

 

 

 

        Ce graphique nous montre depuis 1987  l’évolution du différentiel automobile – immobilier. Nous observons comme sur le premier de la période 59/87 assez régulièrement les hausses de première moitié de mandat (flèche jaune en pointillé) et de seconde moitié de mandat (flèche jaune plein).

Il existe d’inévitables effets de déports (reprises précoces) ou reports (reprises tardives), l’ampleur des fluctuations est également assez différente selon les cas. Le cycle électoral ne serait plus le cycle électoral sans sa traditionnel instabilité….pas de perspectives de gains sans un minimum de peine…et de risques.

 

 

 

         5) Que prévoir pour les trimestres à venir ?

 

         La première moitié du mandat de Barack Obama a été marqué par un décalage, la très forte chute de l’immobilier ayant été plus prononcée que celles de l’automobile (consulter nos prévisions pour l’automobiles et le bâtiment aux Etats-unis pour 2011 et 2012) ce qui a entraîné un prolongement du mouvement favorable à l’automobiles en 2009, au-delà de la fin de mandat en 2008. La reprise de première moitié apparaît donc avec retard depuis le deuxième trimestre 2010. Elle devrait se prolonger jusqu’à la mi 2011.

De la mi 2011 à la mi 2012 on devrait au contraire voire apparaître un vif redressement au profit de l’immobilier, avant que le placement automobiles ne redeviennent à nouveau plus intéressant en  de la mi 2012 au début de 2013.

               

 

                                                       Christian Guy  - Janvier 2011

            

 

 

                                         contact : previsions.bourse@orange.fr

                                                

 

                                                  Annexe

  

us DA v auto immo

 

 

 

us DA auto immo

 

 

us GR auto immous GA auto immo

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages