Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 07:58

 

Bourse : compte tenu des évolutions de l’euro, mieux vaudrait préférer l’Europe à un placement outre atlantique.

 

 

 

 

 

       Nous établissons de prévisions pour l’arbitrage boursier entre les Etats-unis et la zone euro pour la période 2013/2013.

Pour cela nous utilisons un modèle politico économique dont l’avantage est de permettre d’établir des prévisions à 4 ans.

 

      Celles-ci sont relativement de bonne qualité pour l’évolution de la valeur du dollar par rapport à celle de l’euro. On retrouve le cycle électoral classique avec une baisse de la monnaie en début de mandat, pour aider à la stimulation de l’économie, et après un point bas à mi mandat une augmentation en fin de mandat.

      Nous atteignons un coefficient de corrélation de 0.41 pour la période 1989 /2012, en projetant les évolutions de la période 1969/1988 en fonction de variables politiques. Celles-ci sont constituées de la simple chronologie électorale. Ainsi le premier trimestre de la première année du second mandat d’Obama est prévu à partir de l’ensemble des évolutions observées pour les premiers trimestres de  premières années des mandats présidentiel américains entre 1969 et 1988. Pour une meilleure présentations graphiques, les projetions sont augmentées de 10 et multipliées d’un facteur 3 ce qui n’affecte en rien le coefficient de corrélation obtenu.

 

2013 11    

 

      Nous établissons également des prévisions pour le différentiel bousier, c'est-à-dire la soustraction des performances boursières de l’Europe à  celles des Etats-unis. Pour cela, nous utilisons un modèle un peu plus compliqué car à la simple chronologie électorale on ajoute les distinctions de couleurs politiques (président républicains ou démocrates) et les rangs des mandats (mandats d’alternances ou de reconductions). Malgré se caractère plus raffiné, ce modèle obtient de piètres performances, les différentiels boursiers présentant sur le plan politique moins de régularité dans leurs évolutions que celles qui affectent le taux de change : le coefficient de corrélation obtenu par la projection des évolutions observées avant 1988 pour prévoir la période 1989 – 2012 ne donne qu’un coefficient de 0.28.

 

2013 22

 

      Nous établissons enfin une synthèse de ces deux prévisions, ce qui nous donne un coefficient de corrélation de 0.35 pour la période 1989/2012, ce que l’on peut juger assez correct.

 

 

 

2013 3

 

     On retrouve les avantages de nos modèles politico-économiques qui sont le long terme des prévisions ( 4ans), une assez bonne anticipations des orientations ( hausses ou baisses) mais à coté d’imprécisions chronologiques une réelle incapacité à anticiper l’intensité des fluctuation, sur ou sous estimées.

    Nos prévisions établissent qu’après un pic au premier trimestre 2013, le différentiel boursier avec prise en compte des variations de change deviendrait favorable à l’Europe. Dés cet été 2012 le dollar a commencé son déclin traditionnel à l’avènement d’un nouveau mandat avec quelques mois d’avance. Il semblerait donc préférable de se réorienter incessamment vers des indices de la zone euro, avant de revenir à une exposition américaine au second semestre 2014. 

 

 

 

                          Christian Guy – janvier 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy - dans prévisions euroland
commenter cet article

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages