Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 13:24

Nous avons repris les indices quotidiens boursiers depuis 1932, afin de discerner dans quel mesure les caractéristiques économiques d'une période peut expliquer les performances boursières.

Nous accomplissons notre étude dans le cadre des cycles de 7 ans, constitué de deux cycles de 3.5 ans ( A et B )eux même subdivisés en cycles de 14 mois ( KA1...KA2...).

 

C'est assez logiquement la situation boursière qui explique le mieux....l'évolution boursière..c'est à dire qu'une bourse dynamique se caractérisera par un cycle KA2 et KB3 particulièrement prospère avec un retournement à la fin de celui-ci.

Situations économiques et indice boursiers.

D'une façon plus générale, depuis 1974 la bourse est plus dynamique qu'auparavant, la hausse du chômage de masse permettant malgré le ralentissement de la croissance, certains iraient par et pour, une rentabilité boursière plus grande pour les actionnaires.

Situations économiques et indice boursiers.

Mais si on souhaite vraiment s'en tenir à une variable économique, c'est l'inflation qui explique le mieux la forme que va épouser le cycle de 7 ans. Une inflation forte va entraîner des fluctuations plus importantes de la bourse, les autorités monétaires étant obligées d'appuyer régulièrement sur le frein. Ainsi les phases baissières traditionnelles vont être renforcé tel la fin de KB1 et KB3 sans évoquer de la fin de KB3. Les évolutions sont beaucoup moins heurtées en l'absences de polotique de stop and go, ainsi nos indices boursières présentent alors un profil plus lissés, l'absence de reprise de l'inflation en fin de cycle A, permettant notamment un kb1 beaucoup plus prospère...le rattrapage se fera en KB2 pour les périodes plus inflationnistes.

Situations économiques et indice boursiers.

Le chômage a un impact plus tardif sur les fluctuations boursières, il affecte favorablement tant les fins de cycles de 14 mois que les fins de cycle de 3.5 ans ou 7 ans. En effet un chômage élevé possède sur un effet positif sur la fin des cycles on l'observe ici pour le KA2 et le la fin du cycle B, il restes des actifs disponibles sans augmentation des salaires qui mettrai a ml la rentabilité boursière...

Partager cet article
Repost0
Published by Christian Guy

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages