Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2019 7 10 /03 /mars /2019 07:49
Cycle électoral et cycle Kitchin, le quel est le meilleur pour les prévisions boursières

Nous présentons ici les formes moyennes épousées par le cycle électoral de 1880 à 2018, et de même pour le cycle kitchin. On sait que le premier , ici en bleu,d'une durée de 4 ans se caractérise par un point bas en fin de seconde année, ici fin 2018, et une reprise la 3 éme année en 2019, alors que le cycle Kitchin en rouge ici estun peu plus bref de 6 mois et épouse une forme moins contrasté en cloche.

Le quel a été le plus performant pour expliquer les évolutions de la bourse depuis 1880 ?

Clairement, il s'agit du cycle de 42 mois, mais on verra que cela dépend des périodes.

Cycle électoral et cycle Kitchin, le quel est le meilleur pour les prévisions boursières

La fin du 19 éme et le début du 20 éme, est une période d'or pour l'observation du cycle kitchin, ce n'est pas un hasard si c'est économiste les a théorisé à la fin de ces 30 années au début des années 1920. Des niveaux d'inflation et de chômage faibles, globalement une faible progression boursière, donc sous tous les points un période de stabilité, aides à leur formation régulière. Le cycle électoral avec un coefficient de corrélation trois fois plus faibles, 0.23 au lieu de 0.65 est beaucoup moins probant.

Cycle électoral et cycle Kitchin, le quel est le meilleur pour les prévisions boursières

Vient une période très accidentées pour tous, l'entre deux guerres et la seconde guerre mondiale, période qui voit aussi la crise de 1929, des périodes aussi instables compromettent la pertinence des régularité prévues par ces cycles, dont les performances tombent à des niveaux également piètre de 0.2.

Cycle électoral et cycle Kitchin, le quel est le meilleur pour les prévisions boursières

La périodes des trente glorieuses est plus clémente pour le cycle électoral, car on s'y livre au charme des politiques de "stop and go" dans le cadre de l'arbitrage inflation chômage se qui contrarie fortement les tendances naturelles de la bourse représenté par le cycle kitchin. Le coeffecient de corrélation du cycle électoral ( 0.18) est ainsi meilleur que celui du cycle kitchin (0.11) avec les évolutions réelles. 

Cycle électoral et cycle Kitchin, le quel est le meilleur pour les prévisions boursières

Vient enfin la période d'or des cycles, avec un arbitrage inflation/chômage à son zénith avec les années 70 et une bourse qui commence à se manifester avec toutes son exubérance irrationnelle...les coefficients montent respectivement à 0.41 et 0.28.

Cycle électoral et cycle Kitchin, le quel est le meilleur pour les prévisions boursières

Enfin la période présente, depuis 1995 , est très semblables à la période 1895/1920, il y a donc un sciècle tout juste, avec une forte prééminence du cycle kitchin. Cependant, si selon les périodes un cycle peut avoir une capacité explicative et donc prédictives meilleur, il ne faut pas oublier que lorsqu'il y a dissonance entre les deux, ou au contraire concordance, cela n'est pas sans conséquence, le premier cas provoquant des fluctuations hiératiques, le second renforçant la forte probabilités des l'évolution prévues. De tout cela, nous reparlerons cet automne.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages