Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 07:15

Nous avons dans nos diverses études soulignez l'existence de 3 types de prévisions possibles

- Celles à 42 mois , établies à partir du différentiel d'intérêt (ILT-ICT) et du différentiel chômage / inflation (U-inf) retardé donc de 42 mois, on les pondère d'un coefficient 20 pour les premiers 6 pour les seconds afin qu'ils impactent à part égal. Globalement le premier à pour intérêt de réagir fortement, le second de donner assez bien les niveau généraux, grâce notamment au chômage. Pourquoi ce retard à 42 mois ? ...on y voit la trace évidente des cycles de 3.5 ans. 

- celles établies à 21 mois, en ajoutant le négatif de l'évolution boursière retardé de 21 mois. Ici l'impact positif de l'introduction des cours boursiers retardé de 21 mois, est de montrer les correction boursières qui épouse en général ce timming. On prévoit ainsi assez bien les reprises boursières. 

- Celles à 10 mois. On ajoute à celles à 21 mois à nouveau le différentiel d'intérêt et inflation chômage cette fois retardé de 10 mois, ce qui si on prend les délais pour avoir ces statistiques, restreint le champ prévisionnel à 8 mois, si ce n'est 7.

Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir

Avouons le , ce sont les prévisions à 21 moins que nous préférons.

A 10 mois, on est une peu "le nez sur le guidon", il est presque trop tard pour réagir, surtout si on prend en compte l'imprécisions des prévisions...si on prévoit assez bien les périodes de hausse ou de baisse, il est vrai que des retards ou avances apparaissent. Bien sûr , ce sont elles qui ont le meilleur coefficient de corrélation par rapport aux résultats effectifs pour l'ensemble de la période 1879-2018 avec un coefficient de 0.26.

A 42 mois, on a peut-être un avance inutile...qui se paye du prix fort d'une moindre fiabilité, puisque le coefficient de corrélation est de 0.12 pour l'ensemble de la période 1879 -2018. La combinaison de cycle de 42 mois et de cycle électoraux que nous présenterons la semaine prochaine donne de bien meilleur résultats pour une avance comparable voire meilleure.

A 21 mois, on obtient non seulement un coefficient intéressant de 0.22, très proche du 0.24 pour l'ensemble de la période 18979 - 2018,mais  celui-ci peut même être le meilleur comme le montre notre focus pour la période 2013-2018, mais surtout le champ chronologique est suffisamment pour contre-carrer l'imprécisions des prévisions, on ne se fera pas surprendre par une baisse ou une hausse qui surviennent plus tôt que prévu. Sur le plan théorique, il souligne l'impact des cycles de 42 mois, puisque leur seconde moitié à partir de 21 mois inverse la situation antérieure. Remarquons que l'inversion au bout de 24 mois, ce qui rend alors compte du cycle électoral avec des mandat de 48 mois divisé en deux, est intéressante pour les 30 glorieuses, moins ensuite, traduisant un certains effacement du cycle électoral par rapport aux cycles kitchin, du politique par rapport à l'économique...ah, la mondialisation et la financiarisation de nos économies....

 

Nous donnons par la suite les résultats de ces projections.

Commençons par la période 1972 à nos jours.

Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir

Poursuivons par la période antérieure 1922 -1972. Période agité, remarquons que la crise de 1929 est assez bien prévue, celle de 1921-22 aussi. Par contre on ne pouvait prévoir l'éclatement de la guerre de 1914 ni celle de 1939, ou l'erreur de la hausse du taux d'intérêt en pleine crise à la fin de 1930 qui fit rechuter la conjoncture mettant à bas une reprise à peine esquissée il est vrai.

C'est surtout le déphasage des années 50 qui doit altérer beaucoup la qualité de nos prévisions, les politiques de stop and go d'alors semblent avoir retardées les évolutions prévues, ajoutant une dizaine de mois par rapports aux fluctuations anticipées.

Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir

Pour comprendre le présent, et prévoir l'avenir, il faut connaitre le passé, c'est un peu ici notre devise, et reconnaissons ici que l'étude de la période 1890-1920 est pour beaucoup dans notre connaissance des cycles de 42 mois, nous aidant à les mettre en lumière dans notre période contemporaine. L'introduction de la bourse retardé de 21 moins prend alors toute son efficacité.

Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Prévisions à 42 , 21 ou 10 mois...laquelle choisir
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages