Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 08:48

Existe-t-il un cycle électoral de l'or ?

Notre étude permet d’établir des prévisions pour la période 2016-2018 que nous présentons ici.

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

Pour établir ces prévisions, nous avons utilisées les évolutions enregistrées lors des deux doubles mandatures démocrates précédentes (Kennedy-Johnson 1961-1968, Clinton 1993-2000).

Lorsque l’on voit la forte corrélation entre les sept premières années de la présidence Obama et les deux doubles mandatures démocrates précédentes ( 0.59 ) , on constate que l’on dispose d’un instrument de prévisions fiable….Comment expliquer cela ?

  1. Le cycle électoral de l’or

Nous présentons ici un modèle de prévisions de l’or basé sur le cycle électoral présidentiel américain.

Nous avons établi la moyenne de la progression annuelle de l’or pour 6 doubles mandatures présidentielles survenues depuis 1953.

Ont donc été exceptées les présidences de J. Carter (1977-80) et de G. Bush senior (1989-92) qui n’ont pas obtenu de second mandat.

La double mandature républicaine R. Nixon-G. Ford (1969-76) a également été retirée parce-que celle-ci a été très perturbée par la suspension de la convertibilité du dollar en or ( 15 aout 1971) et le premier choc pétrolier.

Les statistiques de la période 1953-67 ont été multipliées par 10, tant les fluctuations des prix de l’or exprimées en dollar étaient faibles en ces temps de parité or-dollar à 35 dollars l’once.

Le graphique suivant nous présente ainsi la forme du cycle de l’or : hausse de mi-mandat, franche pour le premier et plus perturbée pour le second. Le second mandat connait à la fois le point bas du cycle en son début, et le point haut à la fin.

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

II) Comment interpréter ces fluctuations?

Commençons chronologiquement par l'arrivée d'un nouveau président.

L’avènement d’un nouveau président est, à l’exception de 1988, concomitant à une alternance politique : les démocrates ou les républicains perdent la présidentielle précédante car le cycle de 6-7 ans de croissance économique est arrivé à son terme. En effet, l’épuisement du cycle de croissance se fait sentir en fin de seconde mandature par l’arrivées de tensions inflationnistes, renforcées par un chômage bas, celui-ci ayant fortement baissé grâce au cycle de croissance en fin de premier et début de second mandat.

Parfois, cette fin de cycle se fait dans la douleur et la peur. L’or est ainsi tant le refuge des peurs (2008) que des tensions inflationnistes : tout concourt donc à une fin de seconde mandature avec un or au plus haut.

L’arrivé du président suivant et d’un nouveau cycle de croissance avec lui est l’occasion d’un fort retournement de l’or car l’arrêt de la croissance a fini par entrainer une disparition de l’inflation.

Les peurs se sont calmées, et les tensions inflationnistes renaissant assez rapidement avec les démocrates qui, élus avec des promesses de relance de l’activité, relancent vite la croissance et avec elle les risques d’inflations, plus progressivement avec les républicains, plus adeptes des politiques de refroidissement en début de première mandature. Dans les deux cas, il faut attendre le second mandat pour que l’or soit très nettement orienté à la hausse.

Il est donc important d’opposer mandat d’alternance (premier mandat d’un président nouvellement élu) et mandat de reconduction (second mandat) car cette opposition est très valable pour les prévisions de l’inflation et des taux d’intérêt. Plus secondairement, on peut différencier républicains et démocrates ainsi que le montrent le graphique suivant.

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

Le cycle électoral de l’or est donc la combinaison du cycle électoral des taux d’intérêt réels et de celui de l’inflation.

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?
Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

Dans l’annexe 1, nous produisons les graphiques des cours de l’or, de l’inflation et des taux d’intérêt réels sur la période 1953-2016, afin de se convaincre de la forte corrélation de l’or avec les taux d’intérêt réels (0.33 en donnée inversées) ainsi qu’avec de l’inflation ( 0.45 entre 1953 et mars 2016 ). Rappelons que les taux sont données en négatif en glissement sur un an : + 5 % signifie que le taux d'intérêt réel était de - 5 %. L'or est en effet comparé au placement le moins risqué qui soit le dépôt à intérêt, si celui a un taux réel très rémunérateur, alors le placement en or dont la rentabilité est nul sera délaissé, inversement un taux d'intérêt réel faible voire négatif, pousse à réinvestir dans l'or.

En annexe 2, on observera également l’impact du cycle électoral avec la chute des cours de l’or en fin de premier et surtout début de second mandat , ainsi qu’en cas d’alternance républicaine. Inversement, on observera la force des cours de l’or, suivi d’une rapide chute, en fin de seconde mandature.


Enfin, nous produisons ici des prévisions pour les années 2016-2017-2018 établies non à partir des deux expériences démocrates précédentes comme au tout début, mais en prenant également en compte également les expériences républicaines. Si l’explication de la période 2009-2016 en est moins satisfaisante, par contre les prévisions effectuées par la projection de cinq doubles mandatures pour 2016 et six doubles mandatures pour 2017-2018, et non deux démocrates comme en début d'article seront peut être jugées moins risqués …mais finalement guère différentes des premières.Il est ainsi rassurant de constater que la modification de l'instrument de prévision ne change guère le résultats de celles-ci.

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

Annexe 1 : or, inflation et inégatif du taux d’intérêt réel (1953-2016)

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?
Or : Une vraie hausse pour 2018 ?
Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

Annexe 2 : Evolution de l'or et événements politico-économiques

Or : Une vraie hausse pour 2018 ?
Or : Une vraie hausse pour 2018 ?
Or : Une vraie hausse pour 2018 ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy - dans PREVISION ECONOMIQUE
commenter cet article

commentaires

snabati 30/03/2016 17:23

merci pour cet excellent article de fond, qui mets bien en évidence la corrélation avec l'inflation et l'inverse des t i réels

Christian Guy 31/03/2016 17:18

merci, en précisant bine que c'est l'inverse des taux d'intérêt réels .

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages