Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 12:00
Bourse : quels sont les bons mois ?

Bourse : y-a-t-il des bons mois ?

Parmi les tentatives de discernements de régularités boursières, existe le repérage des mois.

Il est vrai qu’en moyenne décembre, novembre ou janvier (les boursicoteurs aiment le froid …) ont bonne réputation, quand mai ou août en ont une mauvaise.

En bourse comme ailleurs, il n’y a pas de fumée sans feu. Cependant si les vérités précédentes sont globalement justifiées, tout dépend en fait de l’année du mandat : une bonne réputation telle celle de juillet peut cacher de très mauvaise surprise (en 4 ème année) ou le fameux mois d’octobre de sinistre mémoire depuis 1929 ou 1987, peut au contraire être un mois tout à fait intéressant sous certaines conditions.

Commençons donc, chronologiquement comme il se doit, notre revue de détail à l’aide de moyennes établies pour la période 1949-2012.

Janvier

On commence bien, puisque c’est globalement le mois le plus intéressant avec une hausse moyenne de 1.6%

On connait la réputation de janvier comme moi prédicteur du reste de l’année, dont nous avons dit le caractère globalement justifié en son temps : en effet, janvier accuse une hausse forte pour a 3 ème année et une stagnation pour la seconde.

Janvier

On commence bien, puisque c’est globalement le mois le plus intéressant avec une hausse moyenne de 1.6%

On connait la réputation de janvier comme moi prédicteur du reste de l’année, dont nous avons dit le caractère globalement justifié en son temps : en effet, janvier accuse une hausse forte pour a 3 ème année et une stagnation pour la seconde.

Février

Si ce n’est la 3 ème année ou février s’inscrit sur la lancée, février est globalement l’objet de mauvaises surprises car il rattrape les excès de janvier…pour avoir un bon mois de février il faut que janvier est ménagé de mauvaises surprises.

Mars

Un mois à surprise : si ça bonne réputation est globalement justifiée en 2 éme et 3 ème année, il est au contraire assez mauvais en 1 ère et 4 éme année. La machine n’est pas encore remise en route, on est dans l’incertitude du nouveau mandat pour la 1 ère année, pour la 4 ème c’est du fait de la forte chute de printemps qui fait suite à la fin du ressaut de 3 ème année de novembre -janvier, particulièrement lors des mandats de reconduction, ce qui sera le cas n 2016 (mais pas uniquement comme le démontre le mois de mars 80, le plus baissier de tous)

Avril

Mois qui voit mourir tout au moins à la fin les hivers trop pimpants…à l’exceptions de la 3 ème année ou la reprise pré-électorale est à son summum, ou en tous cas à un ces 3 pics possibles.

Mai

Mois mal réputé en tout cas au-delà des 5 premiers jours, car les bilans du premier trimestre terminés, les boursiers retrouvent leurs mines des mauvais jours…mais c’est justement cette façon de rattraper en mai et aussi juin des excès des derniers mois qui peut donner à mai un côté positif inattendu, notamment en première année ou dans les incertitudes des débuts de mandat, le doute ne bénéficiant jamais à la bourse, elle a broyé du noir depuis le début de l’année.

Juin

Moi à mauvaise réputation , et de façon assez justifié. Il faut le dynamisme du premier semestre de la 3 ème année pour démentir cette sinistre réputation, ou le creux du printemps de la 4 ème , qui s'il est positionné tôt en mars-avril, peut permettre l' obtention de performance satisfaisante en juin.

Juillet

Mois très différencié : le meilleur souvent de la 3 éme année (un des 3 pics, le plus fréquent), le moins mauvais avec mai en 1 ère année, mais au contraire mal orienté en 4 ère année alors que les élections approchent, sèment le doute, et que l’on tarde à sortir du trou du printemps de 4 ème année. Quant à la 2 éme année, on est en juillet au fond ou au centre du trou, entre les points bas des mandats d’alternances (vers mai-juin) ou de ceux de reconductions (vers septembre – octobre).

Août

Mois redouter qui terni la réputation de l’ensemble de l’été. Il est vrai que la séquence 20 juillet – 15 aout est presque toujours à éviter…sauf si les semaines précédentes ont été mauvaises…hors, c’est assez souvent le cas la 4 ème année, avec le fameux trou de mars-juillet, août est alors un bon mois, même sa première quinzaine, avant que les conventions vers le 20-25 août rappellent aux boursicoteurs que les élections et donc le doute, ne sont pas loin.

Septembre

Mois redouté et globalement de façon assez justifié. C’est surtout les septembres de débuts de mandats (1 er et 2 éme année) qui sont mal orientés, car la rentrée rappelle au boursicoteur que la soupe à la limace des débuts de mandat est encore au programme…

On a plus le cœur à la fête pour les fins de mandat :

  • Après la chute d’août, il s’agit pour la 3 éme année d’un troisième pic possible.
  • En quatrième année on reste parfois dans la reprise entamée en août si elle est arrivée tardivement après la baisse de printemps.

Octobre

Mois de tous les dangers et pourtant comme souvent si la mauvaise réputation n’est pas entièrement injustifié (3 éme et 4 éme année), elle est exagérée au point de faire passer à côté de bonne occasion en début de mandat, ou souvent octobre est en situation inverse à septembre.

En 3 éme année on purge les excès de reprise préélectorale qui sont passées par les summums d’avril, juillet ou septembre….la fête est terminée.

En 4 ème année, le doute des élections est là : le trouillomètre est à zéro si la droite est au pouvoir, car il y a crainte qu’elle perde les élections.

Novembre

Un bon mois, mais surtout en deuxième année ou la bourse sort enfin du marasme qui domine la 2 ème année, que le point bas ait été pour le printemps ou l’automne.

Mais c’est bien sur le mois de novembre de la 4ème année, année des élections, qui est le plus intéressant à étudier pour les adeptes du cycle électoral. Après la baisse marquée lorsque la droite est au pouvoir en septembre-octobre, il y a au contraire hausse assez générale en novembre. Si la gauche est reconduite, il y aura également hausse, car fin de l’incertitude électorale, tout au plus l’arrivée de la gauche au pouvoir entraine une petite baisse sans lendemain.

Décembre

Moi préféré des boursicoteurs, et non sans raisons : Il n’y a guère que pour les 1 ère année ou la bourse comme l’économie entre dans la crise de langueur des débuts de mandat, que ce mois est décevant. Attention cependant, l’optimisme trop fort en décembre se paye souvent d’une chute en janvier.

Conclusion :

Janvier d’une façon générale, février si janvier a été décevant, mars souvent mais pas en 4 ème année et avril pour la 3 ère année, juin à éviter, juillet toujours sauf en 4 émet année, juillet souvent surtout en 3 ème année, août uniquement en 4 éme ou en cas de juillet décevant, septembre en 4 éme année, octobre mois de la méfiance justifiée, novembre souvent..décembre toujours ?

Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?
Bourse : quels sont les bons mois ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Guy

Présentation Générale

  • : PREVISIONS ECONOMIQUES ET POLITIQUES - LES GRAPHES NOUS PARLENT
  • : Prévisions économiques et financières de long terme sur plusieurs années basée sur le cycle électoral pour différents pays portant sur plusieurs domaines: bourse, PIB, chômage, Taux d'intérêt, de change.
  • Contact

Pages